Le groupe Portugais Green Swan rachète Maxi Toys

195

Un nouveau géant européen du jouet serait-il en construction ? C’est en tout cas ce qu’on peut supposer. Le groupe international Portugais Green Swan s’intéresse en effet de plus près aux magasins de jouets. Après l’achat de Toys ‘R’ Us en Espagne et au Portugal l’année dernière, cette fois-ci, Green Swan acquiert Maxi Toys, une enseigne de magasins de jouets implantée en Belgique et dans d’autres pays, jusque-là propriété de Blokker Holding, une société faîtière néerlandaise qui possède plusieurs chaînes de magasins de détail.

Aujourd’hui, Maxi Toys possède 170 magasins dispersés dans quatre pays dont 1100 salariés. Et on peut compter une trentaine de magasins située en Belgique, où se situe également le siège social et le centre de distribution (à Houdeng-Goegnies).

Mais qu’est-ce qui a incité le groupe Green Swan à investir davantage dans ces activités de « jouets » ? Cela pourrait se traduire « par des économies d’échelle, ainsi que par un dynamisme et un esprit d’innovation qui renforceront Maxi Toys ». Contacté par téléphone par l’agence Belga, le siège social a déclaré qu’il était encore trop tôt pour connaître un impact éventuel sur les activités belges.

Paulo Andrez, le CEO de Green Swan a annoncé que « Grâce à nos enseignes de magasins de jouets implantées dans d’autres pays d’Europe, et particulièrement Toys ‘R’ Us en Espagne et au Portugal, nous parvenons à métamorphoser un secteur du jouet en proie à de profondes mutations […] Par le biais de Maxi Toys, nous aurons la possibilité d’offrir au client une expérience encore plus remarquable, tant dans nos magasins que via internet ou en combinant ces deux canaux ».

Alain Hellebaut, CEO de Maxitoys a également commenté que « L’acquisition de Green Swan permettra à Maxi Toys de poursuivre son développement dans le multicanal, notamment en termes de marketing, de management et de ressenti client. Sous la houlette de Green Swan, Maxi Toys acquerra une dimension encore plus internationale ».

« La cession de l’enseigne Maxi Toys à un retailer spécialisé dans le jouet est aussi une excellente nouvelle pour les 1.100 collaborateurs de Maxi Toys. Désormais, nous concentrons nos efforts sur la gestion opérationnelle et la vente des autres entreprises de Blokker Holding » conclut pour sa part Michiel Witteveen, CEO de Blokker Holding

Mais pour que l’acquisition soit effective, elle doit encore être approuvée par le conseil d’entreprise de Maxi Toys. En tout cas, jusqu’à présent, les détails financiers de l’opération n’ont pas encore été dévoilés.

Commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus