Un navire portugais découvert au fond du Tage

20

Une équipe d’archéologues de la ville de Cascais a découvert une épave de navire qui aurait fait naufrage entre 1575 et 1625 au fond de l’embouchure du Tage, près de Lisbonne. Cet événement peu commun est considéré comme « la découverte du siècle« , selon la ville en banlieue de Lisbonne.

Cette découverte la plus importante depuis 1994 et faite a proximité de l’île de Bugio, dans le Tage le 3 septembre dernier résulte du Projet de Carte Archéologique Sous-marine de Cascais (ProCASC), approuvée par la ville en 2005 visant a récupérer tout type d’informations historiques en zone sous-marine.

Dans des déclarations à l’agence Lusa, le directeur scientifique du projet ProCASC, Jorge Freire a expliqué que les vestiges du navires ont été trouvées à une profondeur de 12 mètres, près de l’île de Bugio et s’étendent sur une zone approximative de 100 mètres de long sur 50 mètres de large.

« On voit le bouclier du Portugal et la sphère armillaire donc nous avons sûrement affaire à une conception très similaire à celui de Nossa Senhora dos Mártires [un navire portugais également utilisé pour aller en Inde, découvert en 1994], cependant, la seule différence est que celui-ci se trouve en meilleur état de conservation, d’après ce que nous pouvons voir. La zone est également plus grande de ce qui avait été déterré pour le navire Nossa Senhora dos Mártires » a affirmé le directeur du projet.

Navire portugais naufragé
Photo : Lusa / Augusto Salgado

Le vaisseau contenait neuf canons en bronze portant les armes du Portugal, de la porcelaine chinoise de l’époque Wanli (1573-1619), du poivre ou encore des coquillages qui servaient de monnaie.

« Le fait qu’il contienne du poivre est très important, car cela nous indique que le navire arrivait à Lisbonne quand il a coulé » a expliqué Jorge Freire.

« L’embouchure du Tage était la porte d’entrée de Lisbonne et on y trouve une grande concentration d’épaves, avec au moins une centaine de naufrages recensés depuis le XVIIe siècle » a précisé l’archéologue sur ce lieu sous-marin riche en histoire.

Un navire qui servira à l’apprentissage

Selon le directeur de ProCASC, le navire va être transformé en terrain d’entraînement pour former les élèves des universités.

« On manque de terrain pour former les archéologues, et le navire va être transformé dans ce but, parce qu’il y a ce navire et tant d’autres appartenant à d’autres époques très près de celui-ci qui nécessitent une intervention. On a un programme pré-défini qui sera la base de ce campus universitaire. D’ici peu il sera en fonction » a t-il rajouté.

Selon Jorge Freire, ce terrain de formation sera crée par la présidence de l’UNESCO « Le Patrimoine Culturel des Océans » sous tutelle du la Faculté des Sciences Sociales et Humaines de l’Université NOVA de Lisbonne, et en partenariat avec la Marine Portugaise et la Direction Générale du Patrimoine Culturel.

Commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus