Histoire du drapeau portugais 

Très différent de nombreux drapeaux d’Europe, et notamment de ceux à trois bandes que l’on peut retrouver en France, en Italie, en Irlande, ou encore en Allemagne, pour ne citer que ces pays-là, le drapeau portugais présente la particularité de ne ressembler à aucun autres par ses motifs. Petit rappel de vexillologie (ou en Français plus compréhensible, l’étude des drapeaux et des pavillons).

Créé en 1911, il contient, comme sur le drapeau espagnol, les armoiries du pays, au croisement entre les deux couleurs. Et comme pour le drapeau espagnol, il est par conséquent presque impossible de le dessiner parfaitement (cette fois-ci, deux ou trois crayons de couleur ne suffiront pas).  

Les différentes significations du drapeau

Les deux principales couleurs sont le rouge et le vert. Le vert, accroché au mat, est retrouvé sur les 2 premiers cinquièmes du drapeau, et représente l’espoir. Le rouge, qui prend les trois cinquièmes du drapeau, est lui un mélange de plusieurs représentations : il se rapporte à la joie et au sang versé par les portugais lors des combats. Néanmoins, il peut y avoir diverses interprétations de ce drapeau, et notamment pour ce qu’il s’agit de l’interprétation des couleurs. 

Les armories quant à elles sont entourées par une sphère armillaire, laquelle se rapporte à l’histoire portugaise, et plus précisément à l’ensemble des explorations maritimes réalisées par les portugais dans leur histoire. Elles sont composées de cinq écus blancs, se rapportant à la victoire face aux cinq Rois Maures en 1139 lors de la bataille d’Ourique, qui symbolisa l’indépendance du Portugal. Les sept châteaux représentent pour leur part les victoires du Portugal face au Royaume d’Algarve même si, là encore, certains doutes persistent quant à sa signification exacte. 

L’historique des drapeaux portugais

Difficile d’imaginer que l’ancien drapeau portugais, peau avant l’indépendance, était sous la forme d’un carré composé d’une croix bleue sur fond blanc. Lors de l’indépendance en 1939, le drapeau reste similaire, avec la seule différence de l’ajout des Bessans d’argent. Le bleu et le blanc resteront présents sur le drapeau pendant plus de 700 ans. 

 Les premières formes de l’actuel écusson portugais arriveront au treizième siècle, avec l’introduction du rouge, orné de châteaux dorés. L’évolution du drapeau sera continue, jusqu’à sa dernière modification en 1911. C’est pourtant en cette année-là que la plus grande modification s’opère, car pour la première fois, aucune des deux couleurs d’origine, le bleu et le blanc, n’est représentée comme couleur principale. 

 Alors oui, on aurait pu parler encore longuement de l’histoire de ce drapeau unique, mais l’ensemble des incertitudes liées à son évolution et à sa conception nous maintiennent à l’idée de ne pas trop nous avancer !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus