TAP : des pertes en 2019, mais investit pour l’avenir

Le groupe TAP a annoncé, jeudi 20 février, une perte nette de 105,6 millions d’euros en 2019, contre 118 millions d’euros l’année précédente. Pour la compagnie aérienne proprement dite, TAP Air Portugal, la maison mère annonce des pertes de 95,6 millions d’euros contre 58,1 millions en 2018. Le chiffre d’affaires a augmenté de 3,8% l’année dernière pour s’établir à 3,29 milliards d’euros. En 2019, la compagnie a transporté le nombre record de plus de 17 millions de passagers, soit une hausse de 8,2% par rapport à 2018.

Un renouvellement avancé de la flotte

La compagnie portugaise ne reste pas les bras croisés et a engagé un renouvellement de sa flotte. En 2019, TAP a réceptionné sa commande de 30 Airbus de la famille Neo. TAP est d’ailleurs la première compagnie au monde à avoir opéré le nouvel Airbus A330 Neo. Plus économes en carburant, ces appareils permettront de réduire les coûts et de contribuer à rétablir les comptes dans le vert. Par ailleurs, près de 55 millions d’euros ont été investis pour poursuivre le mouvement de renouvellement de la flotte en 2019.

Des nouvelles destinations ouvertes

Si les liaisons vers le Brésil, dont TAP est très dépendante, ont été déficitaires en 2019, de nouvelles routes ont été ouvertes vers Maceio. Les nouveaux Airbus ont permis également de débarquer sur de nouveaux marchés ! Nouvelles liaisons vers Montréal et Toronto, augmentation des vols quotidiens vers New York, création d’une liaison quotidienne vers Genève…

On le voit, les dirigeants de la compagnie portugaise ne se laissent pas abattre par les résultats financiers et poursuivent leur ambitieux plan d’expansion !

TAP, membre de Star Alliance, est détenue à 50% par l’Etat portugais, à 5% par les salariés et à 45% par le consortium Atlantic Gateway emmené par l’homme d’affaires américain David Neeleman.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus