Des chèvres pour lutter contre les incendies

146

La période estivale a été au Portugal tristement émaillée de feux de forêt, comme hélas chaque année… La situation s’accentue depuis depuis plusieurs années, avec des feux de plus en plus destructeurs. En 2017 le bilan avait été d’une centaine de morts et de plus de 500 000 hectares dévastés. Il fallait agir avec efficacité et le gouvernement est loin de rester passif face à ces catastrophes. Pour preuve, l’embauche en mai 2018 de 18.500 chèvres destinées à la lutte contre les incendies de forêts. Euh… Des chèvres ?

Méthode insolite mais furieusement écologique

Oui, nos amis caprins ont été réquisitionnés dans la lutte contre les incendies et la méthode est loin d’être une blague. La mission de ces chèvres est simple et correspond à leur nature propre : manger. Il leur est juste demandé de se nourrir de petits arbustes et buissons qui contribuent à la propagation du feu. Après le passage des chèvres, quelque soit le type de relief, même accidenté, les espaces son totalement défrichés : la meilleure des prévention contre un incendie !

CDD de cinq ans pour les chèvres anti incendies

Quarante bergers encadrent les 18.500 chèvres pour la réussite de ce projet expérimental prévu pour durer cinq ans. Et le projet présente de nombreux intérêts :

  • Le gouvernement verse la somme relativement modique de 25 euros par hectare défriché (125 euros la première année), soit un revenu complémentaire intéressant pour les éleveurs
  • Les animaux peuvent débroussailler des emplacements difficilement accessibles et hors de portée d’engins mécaniques
  • Le projet est 100% écologique puisque nos chèvres tondeuses sont silencieuses, et ne consomment aucune énergie non renouvelable !
Commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus