L’histoire de la Francesinha inspirée du croque-monsieur

592

Typique du nord du Portugal et plus précisément de la région de Porto, et au delà de son gout unique,  la francesinha possède une histoire au cœur des débats. Selon certains, cette recette proviendrait de l’ère Napoléon, tandis que pour d’autres, un certain David da Silva l’aurait inventé il n’y pas si longtemps que cela. En tout cas, si vous souhaitez déguster cette succulente recette, rendez-vous en terre lusitanienne, ce croque-monsieur typique de Porto capable de rassasier les plus gourmands est très populaire au Portugal.

Un peu d’histoire

L’histoire débute dans les années 60 où un portugais immigré en France nommé David Da Silva a dégusté un croque-monsieur dans une cafétéria. Une recette totalement inconnue pour ce monsieur qui fit une véritable découverte de la culture française. Finalement, ce portugais aurait trouvé cela bon, et aurait notamment trouvé que le principe était très astucieux. Cependant, il pensait tout de même que le goût n’était pas fantastique et que les saveurs étaient bien tristes. Rien de vraiment époustouflant que ce soit au niveau de la présentation, de sa composition, mais également son goût. Retourné au pays après plusieurs années passées à l’étranger, il s’est finalement établi à Porto, en travaillant au restaurant « A Regaleira ». Très créatif, il a alors décidé d’innover ce plat bien trop classique, en lui apportant une véritable touche portugaise.

Ainsi, il l’a façonné au goût des portugais et notamment des habitants de Porto. Il a bien évidemment tenté plusieurs expériences culinaires, et serait ainsi arrivé à trouver la fameuse recette de la francesinha que l’on connaît tous, et qui régale de nos jours de nombreux gourmands au Portugal.

Mais pourquoi ce nom de « petite française » me direz-vous ? En hommage aux françaises qui d’après l’inventeur sont les femmes les plus piquantes qu’il connaisse. Encore une fois, cela reste une légende, nous ne saurons vraiment si cela relève de la réalité.

La Francesinha inspirée de Napoléon ?

Une théorie sur l’origine du plat remonte aux invasions françaises au Portugal de Napoléon, affirme que les troupes françaises avaient l’habitude de manger du pain avec n’importe quelle viande et beaucoup de fromage. Il ne manquait que l’ingrédient que les habitants de Porto allaient ajouter au sandwich : la sauce. Cependant, une certaine unanimité existe pour attribuer la création du plat à Daniel David Silva.

De quoi est composée la Francesinha ?

La francesinha peut être comparée à un croque-madame au niveau de sa présentation. Accompagnée de frites, la base de la francesinha est identique à ce plat français, mais elle est beaucoup plus sophistiquée, plus consistante, et les ingrédients sont bien plus nombreux. C’est un véritable plat portugais à base de boeuf ou de porc (au choix), et non pas un sandwich en soi. De plus, la sauce peut être piquante comme les portugais l’apprécient, même s’il est possible de demander une « francesinha sem piquante » (sans piquant).

Francesinha recette portugaise

Même si de nombreuses personnes essayent de reproduire cette célèbre recette de Porto, il est très difficile d’obtenir le même plat. En effet, la sauce possède un véritable secret qu’il est très difficile de reproduire. Le goût peut être comparable, mais sera difficilement identique. Composée de nombreux alcools, d’oignons, d’ail, de laurier, de viande, de piments, de moutarde, de maïzena ainsi que de lait, selon certains dires, la vraie touche miracle proviendrait de la sauce qui permettrait de différencier les francesinhas.

Si vous ne savez pas avec quoi déguster votre succulente francesinha, nous vous recommandons d’opter pour une bonne bière fraîche ou un excellent vin portugais, mais avec modération car ce plat est réputé pour être assez lourd à digérer. Sinon, pourquoi pas un bon Sumol ?

Où déguster cette recette portugaise ?

Pour finir, si vous recherchez un endroit où déguster des francesinhas, nous vous recommandons tout simplement de vous rendre à Porto même, mais également dans les villes avoisinantes et celles du nord du pays. Généralement, ce plat est proposé dans la plupart des snacks et restaurants au menu. Mais attention cela ne veut pas dire que la francesinha n’est pas présente plus au sud. Il est en effet possible de la découvrir dans tous les recoins du Portugal, du nord au sud et de l’est à l’ouest au point que cette recette fait parti des classiques de la cuisine portugaise. Peu importe, si vous n’êtes pas en plein régime et que prendre des kilos ne vous fait pas peur, vous ne risquerez pas d’être déçu !

Commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus