Covid 19 au Portugal : déconfinement accéléré et fin de l’état d’urgence 

Ce vendredi 30 avril, le Portugal met fin à l’État d’urgence mis en place face à la crise sanitaire. Cette mesure s’accompagne d’une accélération du déconfinement, qui entre dans sa dernière phase.

Réouverture des frontières avec l’Espagne

Le premier ministre Antonio Costa a annoncé lors du conseil des ministres la réouverture des frontières avec l’Espagne. Les contrôles aux frontières seront supprimés entre les deux pays.  

Pour les français souhaitant se rendre au Portugal, une quatorzaine et un test PCR sont obligatoires, sauf pour les voyageurs se rendant aux Açores ou à Madère, où un Ttst PCR n’est demandé que si vous n’êtes ni vacciné ni immunisé. Aucune quarantaine n’est par ailleurs exigée sur ces territoires.

Un allègement des restrictions

L’organisation de rassemblement en intérieur est désormais possible dans des enceintes remplies jusqu’à 50 % de leur capacité. Les activités sportives en extérieur ainsi que dans les salles de sport sont autorisées. 

Par ailleurs, l’ensemble des commerces, restaurants, ainsi que les espaces culturels vont voir leurs horaires d’ouverture s’allonger. Le déconfinement n’est pour autant pas un appel au relâchement : les bars demeurent cependant fermés, et le télétravail est toujours privilégié. 

Des évènements tests seront réalisés dans les prochaines semaines, à commencer par Braga, où un spectacle et un concert seront organisés, tout en maintenant une distanciation sociale entre les participants. 

 

Des chiffres encourageants

Après un début d’année 2021 très difficile, avec parmi les chiffres les plus mauvais du continent, le Portugal se porte aujourd’hui comme l’un des élèves modèles d’Europe. Ce mercredi 26 avril, aucun décès n’a été enregistré au Portugal, une première depuis l’été 2020. Les nombres quotidiens de cas et d’hospitalisations ont grandement diminué, et restent à un niveau très inférieur aux autres pays européens. 

Les raisons de cette grande amélioration de la situation ne sont pas dues qu’à la vaccination. En effet, le Portugal présente un taux de vaccination similaire aux autres pays d’Europe : un peu plus de 20% de la population a reçu une dose de vaccin, et 8% des portugais sont entièrement vaccinés. Accompagné d’un contrôle strict des entrée dans le pays, et d’une levée très progressive des mesures, le confinement strict mis en place pendant deux mois, avec une interdiction de sortir sauf pour acheter des produits de première nécessité, et une incitation massive au télétravail, ont permis une baisse du taux d’incidence.   

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus