Covid-19 : un point sur les mesures prises par le Portugal (août 2020)

On ne parle que du Covid-19 dans les médias depuis des mois… Mais qu’en est-il plus spécialement du Portugal ? Petit point de situation sur l’état de la pandémie et sur les mesures prises par le pays au cœur de l’été.

Nous avions évoqué le sujet rapidement début mars, alors que les cas détectés montaient en flèche jusqu’à atteindre un pic de 1 516 cas détectés au 10 avril. Ce pic est heureusement derrière nous, les nouveaux cas détectés étant descendus à un seuil de quelques centaines par jour en juillet, la tendance est également à la stabilité depuis début août (+ 235 cas le 15 août).

 

Nouveaux cas Covid-19
Direção-Geral de Saùde & Autores

Le virus est loin d’avoir disparu mais le Portugal peut se targuer d’avoir un nombre de mort par million d’habitants relativement « faible ». En effet, on compte 174 décès par million d’habitants, contre 466 en France, 501 au Brésil ou encore 612 en Espagne… Prudence est de mise et le gouvernement, fort d’une maîtrise de la situation, a édicté de nouvelles mesures au coeur de l’été.

 

Covid-19 : mesures prises par le Portugal

Depuis le 1er août et jusqu’à la fin du mois, le Portugal continental est placé en état d’alerte. Cela se traduit par les mesures suivantes :

  • Les rassemblements sont limités à 20 personnes,
  • La consommation d’alcool est interdite dans l’espace public,
  • Le devoir de confinement obligatoire est maintenu pour les personnes testées positives ou sous vigilance active
  • Les mesures d’hygiène, de distanciation sociale, de port du masque, c’est à dire les fameux « gestes barrière » restent en vigueur.
Aire Métropolitaine de Lisbonne
Aire Métropolitaine de Lisbonne

La région de Lisbonne et de la Vallée du Tage (en gros, l’Aire Métropolitaine de Lisbonne) sont placées en état de contingence. Que cela- signifie-t-il ?

  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits exceptés pour les membres d’une même famille,
  • L’ensemble des commerces et cafés ferment à 20h à l’exception des restaurants et des établissements qui font de la vente à emporter et livraisons à domicilie, sachant que la vente de boisson alcoolisée est interdite. Les restaurants peuvent accueillir de nouveaux clients jusqu’à minuit et rester ouverts jusqu’à 01h. Les stations-service, cliniques et bureaux de consultations médicales et vétérinaires, les équipements sportifs, les pharmacies et les funérariums peuvent rester ouverts
  • Les supermarchés et hypermarchés ferment à 22h (et la vente d’alcool est interdite à partir de 20h)
  • La vente de boisson alcoolisée dans les aires de repos et dans les stations-services est interdite
  • La consommation de boisson alcoolisée est interdite dans l’espace public
  • Les bars et discothèques peuvent rouvrir mais en fonctionnant seulement comme des pâtisseries ou des cafés.

Des amendes très dissuasives en cas de non-respect des règles !

Les mesures citées précédemment s’appliquent à tous les personnes et des amendes allant de 100 à 500 € pourront être imposées aux individus ne respectant pas ces mesures et de 1.000 à 5.000 € pour les personnes morales.

Attention, les équipements de protection, tels que masque ou visière, sont obligatoires dans les espaces ne permettant pas une distanciation sociale. Il s’agit  notamment des espaces fermés et ceux très fréquentés, comme les services publics, les aéroports, les transports publics et les taxis. Les personnes ne respectant pas la règle dans les transports publics encourent une amende comprise entre 120 et 350 €.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus