Gilets jaunes : Le Portugal s’y met

Un événement sur Facebook a été crée dans le but de fonder un mouvement de protestation national, au même titre que les gilets jaunes en France. La manifestation est marquée pour le week-end avant Noël au Portugal et le rassemblement sur le réseau social annonce une manifestation dont près de 9 000 personnes déjà participeront.

L’événement « Vamos Parar Portugal Como Forma De Protesto » se traduisant par « On va bloquer le Portugal comme manière de protester » crée il y a quelques jours sur Facebook invite tout les Portugais à protester dans les rues, plus de 9 000 personnes participeront, et 36 000 sont déjà « intéressées » par ce mouvement.

La convocation est agendée pour le 21 décembre à 7 heures, et déjà quelques pages prolifèrent sur le réseau social en fonction des villes, où les gens organisent les lieux de rencontres pour programmer la manifestation, qui selon les organisateurs devrait toucher le pays tout entier. Un des organisateur a d’ailleurs publié une vidéo sur la page du mouvement dans laquelle il informe les intéressés qu’il y aura une réunion cette fin de semaine « pour tenter d’organiser la manifestation, qui connaît un véritable succès« .

Une manifestation pacifique

Le responsable rajoute sur cette même publication que cette protestation ne soutien aucun parti politique et vise seulement à exprimer le mécontentement des Portugais sur « la situation du pays« . Pour ce qui est du respect envers les forces de l’ordre, « ils ne vont faire que leur travail, parce qu’ils sont également dans notre situation, si nous ne faisons rien de mal, il ne se passera rien » a t-il rajouté, concluant que chacun « peut faire quelque chose pour notre pays« .

Sur la description de l’événement, les organisateurs affirment que le Portugal est « un des pays qui reçoit le moins, et pays le plus d’impôts sans rien dire« .

Et dans une allusion au mouvement français des gilets jaunes, les organisateurs rajoutent que des citoyens d’autres pays « reçoivent le double » des salaires portugais et pourtant « réclament, exigent et protestent jusqu’à être entendu, et nous portugais ??? Ça suffit, stop à l’augmentation du carburant, des péages et tout le reste qui va mal ! » en rajoutant que ce mouvement n’est pas une simple manifestation, mais un « blocage » de la nation.

Jusqu’au jour de la manifestation et afin de promouvoir l’événement, les organisateurs demandent aux portugais de placer leur gilets jaunes sur le tableau de bord comme en France. Les camionneurs sont invités également à participer.

Rappelez-vous qu’en France le mouvement des gilets jaunes est né spontanément pour protester principalement contre les mesures prises par le gouvernement de Macron ces derniers temps, notamment l’augmentation des carburants et la baisse du pouvoir d’achat ces dernières années.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus