Le pont Maria Pia traversant le fleuve du Douro

20

Le pont Maria Pia, franchissant le Douro à Porto est un immense pont ferroviaire qui est l’un des monuments faisant la fierté du Portugal. Entièrement fait d’arc métallique, ce viaduc ferroviaire fut jadis le premier pont à joindre les deux rives du Douro. Il doit son nom à Maria Pia de Savoie (reine du Portugal de 1862 à 1889 par son mariage). Cette merveille n’est une œuvre de nul autre que Théophile Seyrig, associé du célèbre ingénieur Gustave Eiffel . En somme, le pont Maria Pia a été une oeuvre collective. À cette époque, les grandes œuvres ou ouvrages étaient conçus par plusieurs ingénieurs dont le rôle était aussi important les uns les autres.

Il est certain que Gustave Eiffel a eu un rôle important dans la réalisation de ce projet. De surcroît, en qualité de grand responsable de l’entreprise, c’était lui le véritable directeur du projet et c’était au nom de l’entreprise qui porte son nom que ce même projet était présenté. L’ambiguité de la paternité de ce pont est surtout lié au fait que Gustave Eiffel était le directeur du projet, de ce fait son nom se retrouvait naturellement associé logiquement au pont. C’est ce qui a surement contribué à passer sous silence le nom de Théophile Seyrig et lui attribué un rôle secondaire dans la conception du Pont.

Le pont Maria Pia, qui vit le jour grâce à la compagnie de construction Eiffel et cie, fut inauguré puis mis en service en novembre 1877, pour le plus grand bonheur du public. Sa mission était de joindre les deux rives du Douro afin de simplifier le transport des denrées alimentaires et diverses marchandises ou sources d’énergie de l’époque, ainsi que le déplacement des passagers humains. Par la suite, il est mis hors service en 1991 et remplacé par le pont São João qui a été installé juste à côté. Sa ressemblance accrue au pont Dom-Luís crée parfois des troubles, car ces deux ponts sont presque identiques.

Gustave Eiffel, le visionnaire d’une grande époque

L’ingénieur-concepteur Gustave Eiffel est né en 1832 et décéda en 1923. Également surnommé le « magicien de fer », ce grand homme fut célèbre pour ses réalisations spectaculaires et particulièrement innovantes. Il commença sa carrière en construisant des ponts ferroviaires et des viaducs. Puis ce visionnaire réalisa de nombreux projets considérés impossibles à l’époque, par exemple le tunnel sous la Manche. Aujourd’hui, il est surtout connu pour avoir créé la Tour Eiffel, emblème incontesté de Paris. Cette tour fut l’apothéose de sa carrière et certainement sa plus grande fierté. Ce visionnaire des temps anciens aurait pu être comparé aux ingénieurs et architectes actuels, qui ne cessent de réaliser des inventions démentielles à Dubaï. Le facteur de leur réussite étant certainement leurs imaginations sans limites et leur audace. Juste avant la création de la Tour Eiffel, qui fut le monument le plus haut du monde, la dernière réalisation auquel Gustave Eiffel a participé était le pont Maria Pia, traversant le fleuve du Douro à Porto.

Caractéristiques du pont Maria Pia

La construction de ce pont-rail ferroviaire s’étala sur plus d’un an et demi. Elle débuta le 5 janvier 1876 pour s’achever le 8 octobre 1877. Le total du coût de la construction de ce gigantesque projet fut de 965.000 francs français, soit 147.114 euros. Les matériaux principalement utilisés sont le fer et la fonte. La structure de ce pont est faite d’un arc en treillis, d’un arc avec tablier supérieur et d’un arc à deux articulations. En ce qui concerne ses dimensions, sa longueur totale est de 563 mètres. Sa hauteur au-dessus de l’eau est de 61,20 mètres et la portée de son arc de 160 mètres. La largeur de sa poutre est de 6 mètres. Ce pont majestueux à l’époque fut inauguré et mis en service le 4 novembre 1877. Ses coordonnées sont : 41° 8′ 23.38″ N / 8° 35′ 49.23″ W. La circulation ferroviaire sur le pont fut ensuite stoppée en 1991 et transférée sur le pont São João qui fut construit juste à côté.

Commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus