Le Portugal enregistre une augmentation de créations d’entreprises

200

La création d’entreprises au Portugal a augmenté de 12,2% en 2018, soit un total de 45 386 entités crées l’année dernière, et a enregistré une baisse de 6,3% en ce qui concerne les cas d’insolvabilité, soit 5 888 entreprises concernées, a révélé aujourd’hui l’Iberinform, un boom de la création d’entreprises poussé par la forte activité touristique au Portugal.

La création de nouvelles entreprises au Portugal en 2018 a en effet eu une nette augmentation de 12,2%, soit 4 921 entreprises crées en plus que 2017, sachant que les cas d’insolvabilité en terre lusitanienne ont diminué de 6,3% en 2018, soit 398 de moins que face à 2017, selon les données de l’Iberinform, une compagnie spécialisée dans l’assurance de crédits.

Les chiffres les plus significatifs se sont observées à Lisbonne, avec 15 829 nouvelles entreprises (+15,6%), suivi par le district de Porto avec 8 179 entreprises (+15,1%). Ce qui indique un fort intérêt des entreprises pour les deux plus grandes villes du Portugal.

Avec des valeurs nettement plus inférieures, le district de Setúbal a totalisé 3 391 nouvelles entreprises et une nette augmentation de 23,4%, Braga (3 274 entités, + 10,5%) et Faro avec 2 492 entreprises (+10,5% qu’en 2017).

6 districts en baisse

En 2018, seulement 6 districts au Portugal ont ressenti une baisse de créations de nouvelles entreprises. Horta – dans l’archipel des Açores – a baissé de 16,2%, Bragança a baissé de 10,8% et Portalegre a également ressenti une baisse de 5,8% face à l’an 2017.

Les cas d’insolvabilité

En ce qui concerne les cas d’insolvabilités en 2018, Lisbonne et Porto sont les deux villes au top du classement, 1 555 et 1400, respectivement, sachant qu’en 2017, Lisbonne a subit une diminution de 7,6% et Porto une augmentation de 5,3%.

Les plus grosses augmentations par districts se constatent à Angra do Heroísmo (90% de plus qu’en 2017), Horta (60%), Guarda (37,3%), Castelo Branco (20%) et Faro (14,1%).

Huit districts ont ainsi subit des augmentations d’insolvabilité, représentant 36,4% des districts nationaux. En revanche, les districts qui ont diminué leur cas d’insolvabilité en 2018 sont Portalegre (27,8%), Madeira (25,7%), Setúbal (25,4%), Évora (24,4%), Viseu (24,2%) et Leiria (23,8%).

Des créations motivées par le Tourisme

Selon l’analyse conjointe à ces chiffres, « le grand élan » de la création d’entreprises « provient de la croissance de 14,6% » des activités liées au tourisme.

« L’année 2018 vient renforcer les signaux d’initiatives entrepreneuriales qui s’étaient déjà vérifiées en 2017 et qui illustre une très forte dynamique du tourisme au Portugal. En effet, les entreprises liées au secteur des activités touristiques représentent une grande partie de cette augmentation » a déclaré Teresa Cardoso de Menezes de l’Iberinform, dans un communiqué.

Pour rappel, le Portugal est le deuxième pays de l’Union Européenne qui dépend le plus du Tourisme, une nouvelle étude qui vient illustrer cette tendance à la hausse.

Commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus