L’électricité solaire la moins chère du monde est portugaise !

Le gouvernement portugais a confirmé avoir reçu une offre à un prix de 11,14 €/MWh lors du dernier appel d’offres solaire. Concrètement, cela signifie que l’électricité solaire la moins chère du monde est portugaise ! La nouvelle a été annoncée le 26 août dernier par le ministre de l’Environnement et de la Transition énergétique, João Pedro Matos Fernandes. Lors de la vente aux enchères, qui a eu lieu les 24 et 25 août, 670 mégawatts (MW) ont été attribués, dont environ 75% dans la modalité de stockage (483 MW) et le reste dans les modalités de compensation du système (177 MW) et de contrat pour les différences (10 MW).

Un tarif record qui profitera aux usagers

Une fois la vente aux enchères finalisée, le gain pour les consommateurs sera de l’ordre de 559 millions d’euros sur 15 ans, ce qui équivaut à environ 37,2 millions d’euros / an. Les participants à l’enchère ont été particulièrement agressifs sur les prix, entraînant des remises sur le tarif valeurs de référence supérieures à 80%. Dans l’un des lots, une offre a même été enregistrée équivalent à un tarif de 4,54 € / MWh. Quoiqu’il en soit, João Pedro Matos Fernandes a confirmé qu’en raison des prix très compétitifs auxquels ont été attribués les projets solaires, la facture des consommateurs allait baisser à partir de 2022.

Portugal, bon élève de l’énergie renouvelable

La part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie atteignait 28,5 % en 2016, très supérieure à la moyenne de l’Union européenne de 17 %. Si le Portugal se situe au 13ème rang européen des producteurs d’électricité photovoltaïque avec 0,8 % du total européen, loin derrière l’Allemagne (37,7 %), l’Italie (18,5 %), le Royaume-Uni (10,6 %), la France (8,3 %) et l’Espagne (6,4 %), ces récentes enchères changent la donne.

En effet, en août 2019 le gouvernement portugais avait déjà lancé un appel d’offres solaire d’un volume de 1,15 GW, avec un tarif garanti de 22,3€/MWh. En 2007, une des plus grandes centrales solaires photovoltaïques du monde a été inaugurée, elle est située à Brinches, municipalité de Serpa.

Une bonne nouvelle pour l’environnement

Cette bonne nouvelle vient crédibiliser l’objectif du gouvernement portugais d’atteindre en 2030 80 % de son énergie consommée provenant de sources renouvelables. Une très bonne nouvelle pour le Portugal… et la planète !

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus